Le diamant noir16 juin 2021

Le diamant noir

Le diamant noir : Rien que son appellation fait rêver : diamant noir… Fermez les yeux… On imagine une pierre envoûtante, mystérieuse. Et elle l’est ! Son éclat discret révèle une beauté unique, raffinée et presque hautaine. Pierre de caractère, elle se marie avec tous les métaux précieux et ajoute une touche d’originalité à votre bijou. 

L’Atelier MÄHLER a donc décidé de faire un focus sur le diamant noir !

Les caractéristiques du diamant noir : 

C’est vrai que le diamant noir ne laisse pas indifférent. C’est le cas pour le naturel bien sûr qui reste assez rare. En revanche des traitements existent aujourd’hui pour transformer le diamant brun en noir et permettent ainsi d’en réduire considérablement le coût. Malheureusement, cette technique semble rendre les diamants moins durs. Ils sont souvent piqués et peuvent s’ébrécher durant le sertissage. 

Cette gemme d’origine naturelle, faisant partie des diamants “natural fancy”, a une dureté de 10 sur l’échelle de Mohs. Elle fait donc partie des pierres les plus dures de la terre, avec le diamant incolore, bien sûr. 

Elle est poreuse et totalement opaque, au point qu’on pourrait presque la comparer, en terme de couleur, à un morceau de charbon. C’est la raison pour laquelle les portugais, au XVIIIème siècle, l’avait nommée « Carbonado », ce qui signifie « brûlé » ou « carbonisé ». Enfin, elle absorbe toute la lumière et ne la diffuse donc pas, d’où son éclat presque inexistant. 

L’origine du diamant noir : 

Elle est assez controversée et méconnue. Certains affirment que le diamant noir serait d’origine extra terrestre et proviendrait d’une supernova désintégrée en approchant la terre.  Ce serait d’ailleurs pour cette raison qu’on en trouve essentiellement au Brésil. Bon. C’est une explication comme une autre… 

Dans un domaine plus scientifique et gemmologique, certains chercheurs expliquent que le diamant noir serait issu du même procédé que le diamant, soit une transformation d’éléments organiques de carbone sous très haute pression au coeur de la Terre. D’autres optent pour une métamorphose d’éléments de carbone liée au choc de l’impact d’une météorite sur la surface de la Terre. 

Enfin, une dernière théorie explique que cette couleur résulte de la présence d’abondantes inclusions de graphite et d’hématite dans les bruts les rendant totalement inutilisables en joaillerie. Sauf que…

… Pari extraordinaire ! En 1999, le célèbre joaillier et homme d’affaires italien d’origine libanaise, Fawaz Gruosi, fondateur de la marque de luxe De Grisogono, se met à utiliser cette pierre délaissée par la Place Vendôme en la magnifiant sur des créations toutes plus imposantes et plus belles les unes que les autres. Ils les associent à d’autres pierres précieuses colorées et bouleverse le monde très conservateur de la haute-joaillerie.

Sans vraiment mesurer la portée de ce choix, il fait à cette pierre énigmatique une place très honorable dans le top 10 des couleurs les plus utilisées ! Pas mal, non ? 

Où trouver du diamant noir ? 

Rare, on ne le trouve pas dans toutes les mines de diamants. À notre connaissance, il n’y a que trois endroits sur terre où l’on déterre ces fameuses pierres noires : au Brésil, en République Centrafricaine et en Afrique du Sud. 

Le diamant noir

Des diamants noirs célèbres : 

Les diamants noirs sont généralement moins populaires que leurs confrères incolores, mais certains ont réussi à acquérir une renommée mondiale au fil des années.

Le Black Amsterdam Diamond : Ce magnifique diamant noir de 33,74 carats a été trouvé en Afrique du Sud en 1972. La pierre en forme de poire se prénomme ainsi en l’honneur du 700ème  anniversaire d’Amsterdam…Ville connue pour ses tailles de diamants et ses importantes exportations vers le monde entier. 

Le Black Amsterdam Diamond est maintenant monté dans un collier délicat, accompagné de 15 diamants incolores.

The Black Orlov : Ce diamant exceptionnel a été trouvé au 19ème siècle et porte le surnom de “Eye of Brahma”. Pourquoi ? Car il semblerait qu’il ait appartenu à une pierre de 195 carats à l’état brut représentant un œil sur une statue de Brahma, dans un temple, près de Pondichéry, en Inde. 

La légende dit qu’il aurait été volé par un moine et serait à l’origine du suicide de trois de ses propriétaires. C’est la princesse russe Nadia Vygin-Orlov, une des propriétaires du diamant qui a donné son nom à la pierre. 

De nos jours, ce diamant noir de couleur très sombre pèse 67,50 carats et est de taille coussin.

l’Étoile Noire d’Afrique – Black Star of Africa : Pierre de 202 carats dénichée en Afrique du Sud. Ce diamant est un mystère car il a été vu pour la dernière fois à Tokyo en 1971… il est presque devenu une légende étant donné que nous n’avons aucune photo pour prouver son existence ! 

Osé et raffiné, ce diamant noir pourrait conquérir votre curiosité ! Porter au doigt il se pourrait qu’il révèle ce côté aventurier qui sommeille en vous… Parlez-en à L’Atelier Mähler !

    Une information,
    un rendez-vous…
    Nous restons à votre écoute





    Uniquement
    sur rendez-vous

    Paris
    1 rue de Châteaudun
    75009 Paris

    BORDEAUX
    49 rue Camille Godard
    33000 Bordeaux