logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

Rencontre avec Hemu, fabricant de bijoux à Bangkok

Profitant de notre présence à Bangkok ces derniers jours, nous avons voulu en savoir plus sur la création et fabrication des bijoux argent et or.

Répondant alors à la proposition d’Hemu, cet indien talentueux rencontré à la “Gems Fair”, nous l’avons donc rejoint un matin dans son atelier du centre de la capitale, non loin de Silom et de la JTC (Jewellery Trade Center).

L’emplacement stratégique des bureaux n’exclut pourtant pas la vétusté du bâtiment: poussière, portes de bois, faible éclairage et lumière blanche nous accueillent. Le personnel est souriant.

Hemu est fier de son entreprise, qui par ailleurs, prospère. Il produit 400 bijoux par mois environ. Il n’est pas le plus gros, certes, mais il fait de la qualité, nous explique t’il.

Il commence par nous faire une description générale de son activité:

Les pierres arrivent des 4 coins de la terre, brutes. Lui-même ancien lapidaire, il a appris à son élève le travail de la taille.

Vient ensuite la création du moule qui servira de base à la fabrication du futur bijou. Fait à base de wax, il permet de réaliser une cire, réplique parfaite de la future création.

A cette étape de fabrication, il est encore temps d’apporter les modifications voulues ou nécessaires.

Une fois validé par le client, le prototype est alors dupliqué dans la quantité souhaitée et dans le matériau désiré: argent, or, platine…

Le sertissage prend souvent beaucoup de temps, en particulier dans ces pays ou les bagues sont très chargées et les pierres de centre richement agrémentées.

Le polissage vient ensuite adoucir les angles, la matière, et ennoblir l’argent en le faisant briller.

Touche finale: le rhodiage: un bain de quelques instants dans une solution permettra de “fixer” la matière en y déposant une très fine couche de rhodium à la surface.

Voilà! Le joyau est achevé!