logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

Sri Lanka : à la découverte des mines de saphirs de Ratnapura

Allez…avec un peu de retard, je vous propose de continuer notre voyage au Sri Lanka. Le dernier article « A la recherche du brut » évoquait notre passionnante immersion dans ce marché aux bruts des environs de Ratnapura.
Mais d’ou viennent-ils au juste ces bruts ? Comment les extrait-on ? Focus !

Comme vous vous en doutez, aucun panneau sur le bord de la piste ne signale la présence d’une mine de saphirs proche.
Nous avons laissé nos chaussures de toile au placard pour enfiler une bonne vieille paire de tongs. Là où nous allons, il y a de l’eau nous a-t’on dit.
La saison des pluies touche à sa fin, gratifiant les champs que nous traversons d’un vert presque surnaturel tant il est éclatant. Un serpent, puis deux s’enfuient à notre approche. Tout va bien.
Tandis que notre marche est bercée par le ronronnement progressif d’une pompe à eau, nous arrivons finalement chez Supun. L’accueil est chaleureux.

Les mines de Ratnapura

Une mine de saphirs, c’est en fait un trou. A côté, il y en a un autre, puis encore un…Je réalise qu’il y en a des dizaines ! Ils sont remplis d’eau, sommairement comblés après leur exploitation et deviennent un lit idéal pour des piscines naturelles !
Au fond du trou, deux mineurs se relaient à extraire la terre. Ils en remplissent des corbeilles qu’ils envoient avec dextérité à la surface à un 3ème acolyte. 3kgs de terre au maximum par panier…400 paniers par jour…pendant 2 mois.

travail-des-mineurs

C’est le temps qu’il faut pour accumuler suffisamment de terre en surface. Passé ce délai, les mineurs arrêtent de creuser et commencent à la tamiser. Les gestes sont précis et débutent systématiquement par une prière. Les regards sont concentrés, l’œil est vif. Je devine l’espoir d’une vie dans ces yeux fatigués.
Délicatement immergés, le panier et la terre tourbillonnent sous l’impulsion précise et ancestrale des mains expertes. Spontanément, les cailloux restent au fond du panier, tandis que la terre légère se dissout dans l’eau pour disparaître dans une boue jaunâtre.

Panier-pour-trier-les-pierres

En quelques instants, un petit tas de graviers apparaît. C’est l’heure de vérité. Joie ou révolte ? Injustice ou normalité ? Misère ou opulence ? En 10 secondes, les radars bien alertes ont scanné la matière tant désirée…
Malgré la déception, beaucoup de dignité…un visage usé par le soleil, le travail et la douleur se tourne vers nous avec le plus beau des sourires d’homme, dévoilant ses trois dents restantes. « Next time » nous dit-il en haussant les épaules.