logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

La technologie au service de la joaillerie

Qui, il y a encore 10 ans, aurait put croire que l’on puisse un jour imprimer des objets en 3D, à partir d’un fichier et donc, d’un ordinateur ?
Et qui aurait, de surcroît, pu prédire que ce procédé serait, 10 ans plus tard, quotidiennement utilisé dans le monde si traditionnel de la joaillerie ?!
C’est pourtant ce qui se passe aujourd’hui et la 3D révolutionne cet univers avec beaucoup d’avantages à la clé. Focus sur ce bouleversement positif !

Nous avons tous l’image de cette cire, verte, grasse, façonnée, des heures durant, par un joaillier appliqué et attentif aux mouvements de la maquette qu’il fait lentement naitre sous ses doigts. Le tableau est suffisamment beau pour marquer les esprits. Et il l’est assurément !
Je rassure les plus sceptiques d’entre vous : cette technique est toujours utilisée !

Cire 3D d'une bague

Mais elle n’est plus la seule. Depuis une dizaine d’années, la technologie informatique permet dorénavant de remplacer ce travail long et fastidieux par une modélisation du bijou en 3D. Des logiciels dédiés à la joaillerie ont même été développés assez vite, car, curieusement, c’est là que les bénéfices ont été les plus évidents.

Mais de quels bénéfices parle t’on ?

Le 1er, qui n’en est pas vraiment un chez l’Atelier Mähler, c’est la possibilité de dupliquer à l’infini. En effet, la méthode traditionnelle veut que l’on fabrique d’abord un modèle dans une cire ou un métal puis que l’on fabrique un moule à partir de cette unité et qu’enfin, alors, on puisse reproduire le bijou.
Avec la 3D, terminé la 1ère unité ! Fini également le moule ! Maintenant, le fichier permet de réaliser la cire autant de fois qu’on le souhaite.

D’autre part, la 3D permet évidemment de gagner en précision ! Précision dans le positionnement des pierres de pavage, de leur diamètre, mais aussi dans les courbes, les formes et les mouvements.

Par ailleurs, cette technologie présente un avantage pour vous, clients : celui de vous permettre de visualiser, sous plusieurs angles fixes ou vidéo, votre bague aux dimensions et couleurs réelles ! Si le rendu ne s’avère pas concluant, il sera alors encore temps de modifier, encore…jusqu’à la perfection.

Bague à fleur sur logiciel

Enfin, la 3D permet de réaliser des montages de bijoux, et notamment de bagues, à la fois extrêmement complexes et qualitatifs. Il est possible de révéler des détails avec lesquels ni le dessin, ni la main de l’homme ne peuvent rivaliser.

Bague terminée

Cependant, si la technologie apporte de grands avantages dans la joaillerie, les méthodes plus traditionnelles ne doivent pas pour autant disparaître. Pour exemple, l’Atelier Mähler façonne directement ses alliances dans l’or et ses montures épurées à partir d’une cire manuelle !