un nouveau joaillier à Bordeaux 2.019 décembre 2019

J’ai la chance de travailler avec une partenaire bordelaise extrêmement professionnelle, très efficace et, cerise sur le gâteau, dotée d’un bon sens de l’humour. Un vrai bonheur. Son métier : « Community manager ». Sa mission : Organiser des campagnes digitales principalement à travers les réseaux sociaux…

L’arrivée en avril 2019 de l’Atelier Mähler comme nouveau joaillier à Bordeaux nous permet de nous voir plus régulièrement et ainsi d’améliorer notre efficacité.

Actuellement, et à la suite de la refonte du site internet de l’Atelier Mähler, son objectif est d’améliorer notre visibilité sur Bordeaux en tant que joaillier sur-mesure, réalisant bagues de fiançailles, transformations ou commandes spéciales.

Parmi les leviers dont elle dispose pour mener à bien cette mission, l’un d’entre eux concerne le référencement ou « comment comprendre le fonctionnement des algorithmes du plus gros moteur de recherche du monde pour optimiser le positionnement de notre atelier sur internet ! »

Et c’est ainsi que ma chère Sixtine m’a annoncé l’autre jour avec insistance qu’il me fallait rédiger un article d’un nombre très précis de mots, dont certains d’ailleurs seraient répétés (comme par-exemple « nouveau joaillier à Bordeaux »), sur le thème suivant: « L’Atelier Mähler, nouveau joaillier à Bordeaux ».

Autant vous dire que lorsqu’il s’agit de sortir du langage des gemmes et de l’émotion d’une création, je me retrouve bien dépourvu !

Mais elle a tellement insisté, à grands renforts de « c’est indispensable ! » ou de « la recherche d’un internaute au sujet d’un joaillier à Bordeaux doit o-bli-ga-toi-re-ment le mener à L’Atelier Mähler ! » que c’est un peu résigné que j’ai accepté.

J’écris cet article dans le train que j’ai réussi à attraper malgré la grève infernale qui sévit en France et particulièrement à Paris et ses alentours. Il est 08h30. Je rejoins mes bureaux de Bordeaux. Par la fenêtre, en quête d’inspiration, je contemple le spectacle qui se joue devant moi. A l’horizon, le soleil, encore invisible, darde ses premiers rayons. La nuit se colore de couleurs pastel et s’enflamme doucement, dans une telle splendeur que je me dis qu’il doit forcément y avoir quelqu’un derrière tout ça !

Les nuances de rose et d’orangé qui se révèlent sous mes yeux m’évoquent la couleur des saphirs dits « padparadja ». Que j’aime ces couleurs ! Et que j’admire ces pierres, cadeaux aussi inimaginables qu’improbables d’une nature généreuse, continuant sans cesse à pardonner l’ingratitude de l’Homme. C’est sur ! Il y a évidemment quelqu’un derrière tout cela…

Alors, le nouveau joaillier de Bordeaux dévore une dernière fois des yeux ce spectacle éphémère et coloré avant de se replonger dans son article. Bientôt Bordeaux …Dans 15 minutes, le conducteur nous annoncera que nous avons eu de la chance d’arriver à destination…Voudrait-il qu’on le remercie d’avoir travaillé ?

Nous avons maintenant atteint le nombre de mots salutaires exigé par Sixtine. Normalement, désormais, la toile devrait se rappeler qu’un nouveau joaillier, amoureux de son travail, œuvre sur Bordeaux avec autant de passion que d’ardeur.

Et comme je fais de l’exigence une habitude, je rajouterais une dernière fois : « un nouveau joaillier à Bordeaux » !

Une information,
un rendez-vous…
Nous restons à votre écoute





Uniquement
sur rendez-vous

Paris
1 rue de Châteaudun
75009 Paris

BORDEAUX
49 rue Camille Godard
33000 Bordeaux