ActualitésQuoi de neuf ?

Création bague de fiançailles unique

05Jan
2023

Le coussin et la marguerite

Création bague de fiançailles unique

Il était une fois, dans une contrée pas si lointaine, un beau coussin diamanté. Mais seul…si seul… Il avait passé une partie de sa vie à briller, ornant de mille feux le doigt qui le portait. On lui prêtait beaucoup d’attention et il suscitait l’admiration de tous.

Vaillant par sa taille et fort par sa dureté, il a ainsi traversé le temps, entre soirées mondaines et petits comités, moments familiaux et vie de tous les jours, sans souffrir des affres du temps…qui, inexorablement, passait.

en savoir

Un beau jour pourtant, le doigt qui si longtemps l’avait magnifié s’est reposé, fatigué. On les a séparés avec émotion ; C’est ainsi que que notre diamant est devenu orphelin.

Par sécurité, on l’a précieusement conservé dans un coffre froid et obscure. Pour notre pierre d’exception, la vie est devenue longue, trop longue et sans saveur.

Or, nous le savons, « tout vient à point à qui sait attendre ». Notre coussin le savait mieux que quiconque. Il avait pris son mal en patience…Les années passèrent.

Un beau jour, le cliquetis métallique d’une clé se fit entendre et il sursauta, des  profondeurs de son antre.

Création bague de fiançailles unique

C’est alors que la lumière apparut soudainement. Les rayons envahirent l’habitacle et se posèrent délicatement sur ses facettes. Fou de joie à ce contact délicat et réchauffant, il s’embrasa instantanément, remplissant d’une lumière surnaturelle ce sombre coffre. La vie renaissait !

Xavier, un jeune homme élégant et fier, qui avait prévu d’épouser une femme lumineuse et raffinée : Camille, en hérita.

A cette occasion, la tradition voulait qu’une bague de fiançailles lui soit offerte. Par conséquent, ils en confièrent la mission à l’Atelier Mähler et se rencontrèrent, le couple, notre coussin et le joaillier, un soir d’automne.

Création bague de fiançailles unique

Ensemble, ils réfléchirent à la manière de mettre en valeur cette pierre de famille, si précieuse à leurs yeux et tellement chère à leur cœur. La jeune fiancée, emballée par le projet, décrivait avec précision les formes qui la séduisaient. A l’évocation de la marguerite, cette monture ornée d’une pierre centrale entourée de diamants, elle fit la moue, en en précisant les raisons : trop « vieillot », trop vu, trop…

Pour autant, elle appréciait beaucoup la simplicité, l’intemporalité et l’élégance qui s’en dégageaient. Mais tellement trop classique pour elle !

C’est alors que l’idée de moderniser cette forme trouva un écho favorable chez notre couple de fiancés. Notre coussin quant à lui rayonnait à l’idée de cette nouvelle vie qui s’annonçait. En outre, la perspective d’être monté sur une marguerite le faisait sourire en lui rappelant une époque chargée de souvenirs !

Ainsi, ce qui fut dit, fut fait. Le coussin trouva sa place au cœur de cette marguerite. Ses pétales déstructurés, associant des formes de pierres différentes, plurent aux amoureux tout en sublimant notre coussin.

Quant à Camille et Xavier, ils cheminent aujourd’hui vers le mariage avec engagement, volonté et foi en la vie ! Vive les fiancés !

Création bague de fiançailles unique

Création bague de fiançailles unique

l'émeraude Bague de fiançailles l'émeraude

26Oct
2022

Pourquoi dit-on que l’émeraude est fragile ?

L’émeraude

L’autre jour, je parcourais les échanges écrits entre lectrices d’un blog très féminin…Le sujet : « Mon émeraude s’est cassée ! Que faire ! »

Pas moins de 75 commentaires, riches d’arguments, de conseils, de vérités et d’expériences personnelles accompagnaient ce sujet visiblement très inspirant. Au final, à part se constituer une photothèque inspirante de très belles bagues de fiançailles, rien de très « technique » ne permettait d’en savoir un peu plus sur ladite fragilité de cette gemme mystérieuse. Alors, en avant : Focus sur l’émeraude!

 

en savoir

On estime l’apparition de l’émeraude à 4000 ans avant JC. Elle servait de monnaie d’échange en Egypte, sur les marchés de Babylone.

Je ne vous parlerai donc pas du collier de la séduisante reine Cléopâtre.  Ni de la légende selon laquelle cette pierre serait tombée du front de Lucifer quand il fut chassé du Paradis.  Encore moins, par conséquent, du fait qu’elle serait tout simplement le joyau du Saint Graal. Non.  Là, c’est plutôt de gemmologie dont il faut parler pour expliquer cette possible fragilité.

l'émeraude Bague de fiançailles

En effet, Parmi les caractéristiques des pierres, il y a la dureté (c’est la résistance aux chocs externes selon une échelle allant 1 à 10. Pour info, celle de l’émeraude, de la famille des béryls, est de 8 contre 10 pour le diamant. Mais on parle également de stabilité (c’est la résistance aux rayonnements lumineux, aux produits corrosifs…) et de ténacité (résistance aux chocs internes).
L’émeraude a une faible ténacité. Cela signifie que l’onde générée par un choc externe peut provoquer, non pas en surface mais dans la pierre, de gros dégâts. J’ai ainsi  lu l’autre jour dans le blog en question que certaines des pierres s’étaient ainsi fissurées.

l'émeraude Bague de fiançailles

Vous avez probablement remarqué que certaines émeraudes sont habitées de « jardins ». Ce sont en réalité des fissures (ou des givres) provoquées par une cristallisation (c’est à dire un refroidissement de la matière en fusion) sous hautes tensions. Certaines de ces fissures peuvent même atteindre la surface de la pierre (on parle alors de givres ouverts). Elle n’en sera alors que plus fragilisée.

D’autres restent internes et formeront alors un « paysage » : les fameux jardins. Elles seront un peu moins fragiles que les premières, mais toujours potentiellement cassantes.

Enfin, sachez que les plus belles qualités d’émeraudes n’ont pas de givre (colombiennes le plus souvent). Celles-ci sont alors aussi solides que l’aigue-marine ou la morganite, deux jolis béryls plus ou moins connus, l’un bleu et l’autre rose.

l'émeraude bague de fiançailles

Mais consolez-vous : les inclusions de cette pierre, quand elles ne sont pas trop nombreuses, sont un gage d’authenticité par-rapport aux pierres de synthèse et au imitations !

Pour le reste, nous nous tenons à votre disposition !

Création sur-mesure unique

03Oct
2022

Comme une partie d’échecs

Sur le trottoir de cette rue parisienne, les joueurs d’échec…

Amateurs ou professionnels, réguliers, occasionnels, ils ne manqueraient pour rien au monde ce rendez-vous hebdomadaire. Un carton en guise de table, 2 chaises chinées le matin même pour 2 sous au bout de la ruelle…les joueurs ne se connaissent pas, seule la passion les anime. Pas d’adversaire, pas de joute…le jeu se gagne par l’intelligence et l’observation.

Ainsi la partie commence…

 

Création sur-mesure unique

en savoir

Les noirs, ce jour-là, sont animés par Clara. La couleur de son clan lui va bien. Ses cheveux noirs de jais encadrent son visage aux traits délicats. Vive, alerte, ses yeux de même couleur scrutent attentivement chaque déplacement de son partenaire. Sa reine observe pour l’instant, laissant ses équipiers se positionner intelligemment.

En face, Alexandre le Blanc veille. Discret, attentif lui aussi, il guette la faille, le moment opportun pour avancer la pièce. Le roi mène sa cour avec brio et tente de faire la différence. Ballet de pions, danse sur l’échiquier. Nos 2 joueurs se regardent en chien de faïence tandis que plus rien n’existe autour d’eux. Le match se joue serré. Le plateau se vide peu à peu tandis que les pièces maîtresses sortent de leur tanière. Diagonales des fous, verticales de la tour, la première partie se solde par une victoire des noirs…et un Paris Jérusalem à pied.

Bague sur-mesure unique

Revanche

Alexandre n’a pas dit son dernier mot. Bien qu’impressionné par la volonté de la demoiselle qu’il commence à connaître, il a perdu une bataille, mais pas la guerre. L’observation est une de ses qualités. Il a compris le jeu de la reine et contre-attaque. Le saut d’obstacles de ses chevaux endiablés s’avère gagnant. Aussi, il prend rapidement le dessus avec élégance tout en feignant d’avoir de la chance. La belle est séduite par la délicatesse du gentleman. Ad libitum, il sait qu’il a déjà gagné. Elle s’incline avec un sourire rayonnant tandis que notre Alexandre a déjà réservé 2 billets pour Venise.

Bague sur-mesure unique

La belle

Femme de management, coutumière des réunions au sommet, elle encadre cette fois-ci ses têtes couronnées avec prudence. Le jeu est à nouveau serré. Chaque victoire de l’un est aussitôt suivie d’une riposte de l’autre. Les deux amoureux se connaissent bien désormais et les feintes originelles ne fonctionnent plus. Ils anticipent les stratégies et les déplacements, roquent tours contre rois, imaginent parades et manœuvres, mais rien n’y fait. Ils sont en phase.

Cette fois-ci, pas de gagnant, pas de perdant. La partie n’est pas nulle. Bien au contraire. Les blancs et les noirs, maintenant, ne forment qu’un. L’armistice a sonné. C’est la victoire de chacun et des deux ensembles. Les clans s’allient pour ne plus se désunir.

Redescendant main dans la main la ruelle, ils se retournent alors une dernière fois vers les tables en carton des joueurs d’échecs en souriant. Une nouvelle partie commence désormais…

Bague sur-mesure unique

Création sur-mesure unique

Tourmaline pour bague de fiançailles by l'atelier MÄHLER

08Sep
2022

La tourmaline : Focus sur la tourmaline Paraíba

Voici une pierre de plus en plus appréciée par la joaillerie, tant par ses couleurs variées que par son éclat… J’ai cité la tourmaline ! Focus.

Vous la connaissez sûrement cette tourmaline car certains bruts se retrouvent parfois sur les étales des vide-greniers. Ils ont la forme d’un bâton de diamètre variable dont la couleur passe du vert à l’une des extrémités au rose de l’autre. Ça y est ? Vous voyez ? Et bien ce cristal, c’est de la tourmaline.

en savoir

Alors bien sûr, sur une table où se retrouvent pêle-mêle vieux 45 tours de Jean-Pierre François, collections décolorées de jouets en tout genre et anciens magnets publicitaires démagnétisés, le cristal tant convoité fait figure d’imposteur !

Pourtant, la tourmaline est envoutante. Son éclat lumineux et l’intensité qu’elle dégage ne laissent jamais indifférent. Par ailleurs, chance : sa dureté est de 7 à 7,5. On la monte donc généreusement en bague comme en bracelet.

Parmi les variétés les plus connues, on trouve « l’indicolite », dans la gamme de la couleur des bleus. Il y a aussi « la rubellite » (du latin, qui signifie rougeâtre), qui nous offre des déclinaisons de rose à rouge avec parfois une pointe de violet. La couleur rubis est la plus recherchée et la plus belle.

Tourmaline PARAIBA by l'Atelier MAHLER

Tourmaline Paraíba

Et puis on ne pourrait pas parler des variétés de tourmalines sans évoquer la tourmaline « Paraíba ». De couleur bleu-vert, « mer du sud » ou « Caraïbes » provenant d’une accumulation de cuivre associé à du manganèse, cette espèce provient de l’état de Paraíba, au Brésil. Elle a été commercialisée à partir de 1989.

Sa couleur absolument fascinante et presque irréelle l’a propulsée au niveau des gemmes les plus chères de la planète. Le plus malheureux dans tout ça, c’est qu’elle est très cassante et demeure la bête noire des sertisseurs.

Enfin, les gisements les plus importants de tourmaline Paraíba se trouvent au Brésil comme souvent, et notamment dans le Minas Gerais, en Afghanistan, en Afrique ou en Australie.

Et plus près de chez vous, il y a aussi L’Atelier MÄHLER qui dispose d’une collection intéressante et de très belle qualité ! Nous serons heureux de vous la présenter !

 

Bague de fiançailles saphir et diamants

05Sep
2022

La mer pour horizon

Lorsqu’au téléphone, le fiancé s’est présenté pour rencontrer l’Atelier MÄHLER, son nom a résonné. « Je connais cette famille… ! » deux générations au-dessus. Il va falloir être à la hauteur !

Il souhaite prendre rendez-vous pour un projet de bague de fiançailles. Nous faisons rapidement connaissance et prenons date pour une prochaine rencontre. Avant de raccrocher, il m’annonce, amusé par la coïncidence, que sa fiancée n’est autre que la fille de bons amis ! Damned ! Nous sommes cernés ! La pression est à son comble… !

en savoir

C’est donc à la fois très détendus et anxieux que nous nous retrouvons le jour dit. Rires, sourires et surprises, en live cette fois-ci. Le monde est si petit !

L’une est spontanée, l’autre plus réservé, mais pas pour longtemps. Les deux rayonnent, quelle joie ! 

Constance est drôle. Pétillante, ses yeux rieurs ne peuvent tromper ni émotions, ni sentiments. En fait, elle attend ce jour avec impatience, connaissant le fonctionnement de l’Atelier, son approche très personnalisée et sa vocation à aller chercher dans les cœurs les moteurs de chacun. Elle a quelques idées bien arrêtées, comme la forme bandeau par-exemple qu’elle affectionne particulièrement. Mais attention, la légèreté de la monture prime avant tout.

 

Bague de fiançailles saphir et diamants

 

Si, parfois, les fiancés laissent leur future épouse s’exprimer, ce n’est pas le cas de Thomas. Calme, posé, je perçois facilement son caractère rassurant. Il participe activement à la conversation, transmettant ses idées tout en validant celles de Constance. Diplomate habile, c’est la force tranquille !

Tous deux sont des amoureux de la mer : son mouvement, sa puissance, ses couleurs changeantes et ce sentiment de liberté qu’elle inspire les ont toujours séduits. Ainsi, le saphir central évoquera le bleu de l’océan, c’est décidé. 

 

Plus nous avançons, plus les envies fusent ! Constance se prête au jeu des questions-réponses avec engagement. Lorsqu’elle effleure l’idée d’une bague avec anneau simple finalement, je finis par me dire que l’on part dans tous les sens ! Pas de doute, il faut se recentrer… D’autant que les parents et grands-parents attendent impatiemment de découvrir cette bague de fiançailles ! 

Nos tourtereaux ont beaucoup voyagé. L’un comme l’autre expatriés, ils ont cette ouverture d’esprit que l’on retrouve chez beaucoup. Ils ont découvert le monde plus vite que d’autres, vécu des expériences un peu folles et emmagasiné un tas de souvenirs et de références. Le globe est devenu un terrain de jeu et l’avenir se déroulera probablement, pour un temps en tout cas, en dehors de France.

Et c’est finalement lorsque nous parlons d’une passion de Constance, l’équitation, que l’inspiration se précise : la mer servira d’écrin, les étriers d’épaules. 

 

Ainsi, nous nous séparons, ravis de cette belle rencontre, avec la promesse d’une monture élégante, raffinée et très symbolique. 

Enfin, c’est à St-Palais-sur-Mer, en août, que je remettrai à Thomas le joyau demandé. Une semaine plus tard, face à la mer et sous l’œil bienveillant et majestueux du phare de Cordouan, il le lui offrira, avec cet engagement sacré d’une vie désormais ensemble ! 

Vive les fiancés !

 

Bague de fiançailles saphir et diamants

Bague de fiançailles joaillerie rubis Atelier MÄHLER

26Juil
2022

Focus sur les pierres précieuses : Le rubis, reine des pierres précieuses

« Plus secrète que La Mecque, plus difficile d’accès que Lhassa, il existe au cœur de la jungle birmane une petite cité inconnue des hommes et qui règne pourtant sur eux par ses fabuleuses richesses depuis des siècles : c’est Mogok, citadelle du rubis, la pierre précieuse la plus rare, la plus chère, la plus ensorcelante. Mogok, perdue dans un dédale de collines sauvages par-delà Mandalay. Mogok autour de laquelle rôdent les tigres. La légende assure qu’aux temps immémoriaux un aigle géant, survolant le monde, trouva dans les environs de Mogok une pierre énorme, qu’il prit d’abord pour un quartier de chair vive tant elle avait la couleur du sang le plus généreux, le plus pur. C’était une sorte de soleil empourpré. L’aigle emporta le premier rubis de l’univers sur la cime la plus aiguë de la vallée. Ainsi naquit Mogok… » écrivait Joseph Kessel…

Comme toutes les pierres, de nombreux mythes et légendes gravitent autour de ces gemmes fascinant les Hommes depuis des millénaires.

en savoir

Le rubis est l’une d’elles… Pierre de rêve dont l’intense couleur chatoyante éveille le feu brûlant de la passion, évoque l’amour et la charité pure. Le rubis est également un insigne royal, porté par les rois sur leur couronne ou leur heaume comme un symbole de courage et de vertu. Il est le symbole aujourd’hui, sur les bagues de fiançailles, de la puissance d’un amour vrai et profond.

Bague de fiançailles rubis diamants

 

Son incontestable beauté et sa dureté font de cette gemme une des quatre « pierres précieuses ». Il partage cette dénomination avec le diamant, le saphir et l’émeraude mais reste la plus rare d’entre elles.

Par ailleurs, issu de la famille des corindons, il possède les mêmes caractéristiques physiques que le saphir. Il est d’usage de dire que, dans la famille des corindons, tout ce qui est rouge est rubis et tout le reste est saphir. De fait, c’est la quantité de chrome présente dans la composition chimique du minéral qui lui confère cette couleur exceptionnelle.

La couleur la plus intense, la plus profonde des rubis est dite « sang de pigeon ». La rareté de cette couleur en fait une des pierres les plus précieuses recherchées par les maisons de haute-joaillerie et leur valeur atteint parfois le prix du diamant blanc 

Par ailleurs, les inclusions présentent dans ces gemmes n’en font aucunement baisser la qualité. Les rubis synthétiques ne présentant pas d’inclusions, a contrario, ces dernières garantissent l’authenticité des gemmes.

Rubis brut sang de pigeon Atelier MÄHLER  

Les exploitations principales de rubis se trouvent au Myanmar, en Thaïlande, au Sri-Lanka et en Tanzanie. Mais comme le souligne Joseph Kessel dans son œuvre, La vallée des rubis, c’est en Birmanie, à Mogok, que se trouvent les rubis les plus beaux et les plus rares : les rubis Sang de pigeon… Des rubis d’un rouge intense mâtiné d’une pointe de fuchsia.

 

Rubis célèbres

Les rubis les plus célèbres reposent sereinement sous la protection vigilante des musées à travers le monde :

  • « Edwards Ruby », 167 cts, est visible au British Museum, à Londres.
  • « Rosser-Reeves », 138,7 cts se trouve au Musée d’Histoire des Sciences Naturelles à New-York
  • « De Long », 100 cts est conservé à la Smithsonian Institution de Washington

Fait amusant : la gemme nommée « rubis du Prince Noir », enveloppant dans son nom autant de mystère que notre imagination saura créer, sertie sur la couronne d’Angleterre est en fait… un spinelle !

 

L’Atelier MÄHLER sera heureux d’élaborer avec vous votre prochain projet joaillier orné de ces gemmes aux couleurs intenses et aux reflets envoûtants ! 

Bague de fiançailles diamants

20Juil
2022

Duc in Altum !

Dernières poignées de main, derniers sourires… La porte se referme doucement, emportant avec elle le souvenir de ces deux visages rayonnants. Ils sont partis.

Je m’assieds à mon bureau et tente de relire les notes et commentaires pris lors de nos échanges. Difficile de rester concentré. La rencontre que je viens de faire m’a beaucoup touché. Et le couple, qui doit probablement débriefer dans l’ascenseur sur l’expérience « Atelier MÄHLER », en est bien sûr la raison.

en savoir

Le début de cette histoire remonte donc à une bonne heure avant. Marin et Capucine sont alors deux fiancés en quête d’une bague unique. Pas « sur-mesure », principe consistant à vous faire choisir parmi un catalogue de bagues existantes celle qui deviendra « sur-mesure » par l’ajout d’une pierre que vous aurez choisie. Non. L’Atelier MÄHLER n’a pas de catalogue. Unique. Une bague qui n’existe pas encore. Une bague dont ils souhaitent nous confier la création. 

Alors, on commence par se jauger du regard, on plaisante, on se devine. De sorte que je finis par distinguer en Marin un homme droit et loyal, au visage plutôt carré et au regard franc. Malgré la douceur qui s’en dégage, je devine une autorité naturelle et rassurante. C’est sûrement, parmi beaucoup d’autres, l’une des qualités qui a séduit Capucine. 

 

 

Elle est plus timide. Finalement, très angoissée à l’idée d’ignorer ce qu’elle souhaite, elle m’indique qu’un diamant de famille existe. Mais pas n’importe lequel. Il revêt une importance sacrée à ses yeux. Effectivement, sa valeur est inestimable : c’est le diamant de sa maman qui, du Ciel, suit attentivement et avec beaucoup d’amour ce qui se trame dans ce bureau.

L’émotion est palpable. Capucine, de son regard baigné d’une innocence émouvante, reste stoïque. Ses yeux sont ceux d’un enfant dont les évènements parfois injustes de la vie ont fait grandir plus vite que la plupart. Et, au cœur de la tourmente, sa fragilité délicate a rencontré l’élégance apaisante et réconfortante de celui qui « s’instruit pour vaincre ». Telle est la devise de son école légendaire. Tel était leur chemin.

De prime abord, la pierre, ronde, forte de ses 2,50cts, est imposante sur le doigt menu de notre fiancée. Elle peut faire peur. Elle lui fait peur. La bague, première parmi les premières, semble se moquer gentiment de sa future propriétaire. Oui, elle sera bien présente sur son doigt, d’autant que la pierre ne sera pas seule. Centre de toutes les attentions et sous la vigilance de ses consœurs, elle trônera au milieu de ce plateau diamanté.

Dans ce moment d’inquiétude, Marin transmet toute sa confiance à sa belle, il la rassure de sa voix calme et posée. Elle l’écoute. Usant de toutes ses ressources et appuyé par notre expérience, elle se laisse peu à peu convaincre. La bague lui ira, c’est certain, et l’approbation des amis, de leur entourage et de leur famille contribuera à faire en sorte qu’elle se l’approprie.

 

bague de fiançailles diamants

Bague de fiançailles diamants et or jaune

 

Notre couple souhaite une bague rayonnante, à leur image, à celle aussi de leur histoire, ancrée dans la Foi. Par ailleurs, de son expatriation de 4 ans en Australie, Capucine a gardé le goût de l’aventure, de cette nature indomptable, de ces étendues sauvages. Ainsi, elle y retrouve l’authentique, la pureté, la simplicité qu’elle aime et qui l’habitent.

Les formes différentes de pierres d’entourage, reflet de nos chemins de vie, trouveront leur place naturellement, reflétant le pilier fondateur de ce couple délicieux.

Ils avaient tous les deux le sourire en entrant ; je sais que désormais, ils sont trois à sourire à la vie qui s’annonce !

Vive les fiancés ! 

 

Bague de fiançailles diamants

Bague de fiançailles diamants et or jaune

Nos histoires Marguerite bague de fiançailles rubis

17Déc
2021

Nos histoires sont votre histoire

Ahhh…les histoires de l’Atelier Mähler…!

Nous savons qu’elles sont appréciées, voire plébiscitées ! Par ailleurs, certains d’entre vous nous demandent même avec envie si la leur sera racontée. Merci pour vos retours nombreux et toujours très encourageants !

Mais finalement, pourquoi ces histoires ? On pourrait penser que c’est finalement toujours la même chose…ou encore s’interroger de l’intérêt d’un tel exercice !

 

en savoir

Et bien figurez-vous que ces histoires sont l’âme de l’Atelier Mähler. Elles en révèlent son ADN, son moteur, sa raison d’être.

Ainsi, ces histoires racontent nos rencontres avec vous. Car non, nous ne vendons pas juste un bijou. Plus que cela…bien plus…

Nous vendons une passion, un engagement. Nous nous mettons au service de la Beauté avec l’implication que cela impose : de l’exigence, de la précision, de la perfection.

Nous vendons notre certitude que l’Homme est unique et qu’un trésor se trouve en chacun d’entre nous… Un trésor de sensibilité, de caractère, de compassion, d’émotions, de bonté, de gentillesse, de bienveillance et de générosité.

Nos histoires Bague de fiançailles rubis et diamants

Mais pour ressentir ce trésor, il faut d’abord aimer l’Homme. Il faut savoir vous écouter, vous comprendre, vous poser les questions. Il faut être curieux, intéressé et compatissant. Il faut également être sensible, savoir s’attendrir et rebondir mais surtout…il faut savoir traduire la beauté de votre cœur en un dessin…

En outre, ces histoires, ce sont votre histoire. Elles disent qu’à l’origine de toute bague, il y a notre rencontre, notre échange.

Enfin, ces histoires veulent révéler la richesse qui fait de nous des milliardaires, sans exception : celle de notre cœur !

Merci !

Bague de fiançailles diamants et rubis

Bague Aigue Marine - L'Atelier Mähler

17Nov
2021

Focus sur les pierres fines méconnues - L'aigue-marine

Cela fait longtemps que Charlotte, notre responsable com’, me demande de rédiger un article sur les pierres fines. Trentenaire, Charlotte adore la mode, les tendances et les bijoux ! Alors, je me dis que forcément, elle doit avoir raison ! Je vais donc l’écouter et vous parler de la 1ère d’entre elles : Focus sur l’aigue-marine.

en savoir

L’aigue-marine a de quoi faire rêver… Du provençal aigua marina, « eau de mer », elle tire son nom de la couleur de l’océan. Ou à défaut, de celle de l’eau d’une piscine. Elle évoque évidemment l’été et ses couleurs pastels, mais aussi l’hiver, sa froideur et son givre.

Cette gemme fait partie de la famille du béryl. Comme l’émeraude ! Et oui ! Du coup, cela lui confère une bonne dureté, 8, ce qui fait d’elle une pierre à monter sans hésitation sur une bague !

 

Bague de fiançailles aigue marine - l'Atelier Mähler

 

Les mines d’aigues-marines les plus importantes se trouvent au Brésil. C’est d’ailleurs à cet endroit, précisément à Marambaya (dans l’état du Minas Gerais), que le spécimen le plus gros au monde a été trouvé en 1910. Ce dernier pesait 110,5kgs, mesurait 48,5cm de longueur et surtout, était de suffisamment bonne qualité pour être taillé et utilisé en joaillerie.

Mais on trouve l’aigue-marine dans d’autres régions du monde : la Russie, l’Australie, la Chine, la Birmanie, l’Afrique ou encore le Sri Lanka. 

Par ailleurs, il existe aussi des variétés différentes de la commune. Soit par leur couleur, soit par leur instabilité, elles se distinguent également par leur prix ! Certaines d’entre elles dépassent largement le millier d’euros !

Ainsi, dans le Ceará, état du nord-est du Brésil, on trouve la Santa Maria. Elle est extrêmement lumineuse et d’un bleu nettement plus soutenu que sa voisine plus courante.

La Santa-Maria-Africana ressemble à la précédente, mais se trouve au Mozambique en Afrique. Elle est également plus récente puisque sa commercialisation ne remonte qu’au début des années 90.

 

Bague de fiançailles Aigue Marine Santa Maria - l'Atelier Mähler

 

Enfin, l’aigue-marine Maxixe est celle qui pâlit à la lumière du soleil. Pourtant, son bleu profond est littéralement envoutant. Mais ce changement de couleur fait d’elle une pierre très instable. On la trouvait, au début du XXème, au Brésil, dans le Minas Gerais (encore !). Sa production s’est arrêtée mais, curieusement, a repris dans les années 70. Cycle de vie étonnant pour une gemme dont on soupçonne aujourd’hui le traitement par irradiation…

Allez, et puis pour les plus glamours d’entre vous, sachez que c’est la pierre que Meghan Markle, duchesse de Sussex, portait à l’occasion de la cérémonie de son mariage. On dit même qu’elle appartenait à Lady Diana ! So chic !

L’Atelier MÄHLER sera heureux de vous présenter sa collection d’aigue-marine, sur rendez-vous.

Que faire de cette bague qui dort dans le coffre familial…

13Oct
2021

Que faire de cette bague qui dort dans le coffre familial…

Je constate avec les nombreuses demandes que nous recevons que vous êtes nombreux à avoir hérité, un jour, d’une bague de famille : celle de votre arrière grand-mère, de tante Colette ou d’un oncle d’Amérique. 

L’effet « heureuse surprise » étant passée, vous voilà donc propriétaire d’une bague… …étonnante et…originale, aux formes parfois extravagantes et à la monture totalement démodée. « Son charme, c’est qu’elle est dans son jus ! » vous répétez-vous comme pour vous en convaincre. Mais…non. C’est sans appel : Vous ne vous voyez pas la porter au prochain dîner. 

 

en savoir

De quoi se compose cette bague familiale ? 

D’abord, la pierre. Il faut se souvenir qu’une gemme est organique (le corail, la nacre, l’ivoire…) ou minérale (le saphir, la tourmaline ou le grenat…). Dans tous les cas, c’est une matière vivante, fabriquée sur notre Terre et par la nature. C’est un cadeau extraordinaire, d’une finesse remarquable et d’une perfection incroyable quand on connaît les conditions extrêmes de sa conception. Alors de grâce, un peu d’indulgence vis à vis de cette pierre!

Ensuite, il se peut que cette bague soit l’œuvre d’un créateur disparu, ou pas. On reconnaît la griffe de l’artiste par le style de la monture, le choix des couleurs utilisées dans les pierres ou encore son poinçon. 

La 1ère chose à faire serait dans un premier temps d’expertiser ledit bijou. Mais attention, expertiser ne signifie pas nécessairement obtenir une valeur financière de votre bien. Cela peut simplement consister en une reconnaissance de la pierre et de celles d’entourage ou encore de la monture, afin de la dater, de l’authentifier et de l’évaluer. 

Un diagnostic technique vous sera même probablement remis : les pierres sont-elles en bon état ? Nécessitent-elles un polissage ? Une retaille ? Un nettoyage ? 

Riche de ces informations, vous vous dirigez alors vers l’étape suivante : « Et maintenant, que pourrait-on faire de tout cela?’

La réponse à cette question viendra de vous. 

 

Que faire de cette bague qui dort dans le coffre familial…

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette bague ? 

Commencez par ne regarder que la pierre de centre. Est-elle belle ? Sa couleur vous plaît ? Son éclat vous intrigue ? Si c’est le cas, c’est gagné ! Vous pouvez nous l’apporter ; nous vous dirons de quelle pierre il s’agit et comment, en fonction de vos envies, on peut la remonter.

Si la pierre est abîmée, ne désespérez pas ! A condition que sa taille le permette, nous pouvons la retailler, profitant ainsi de l’occasion pour repolir ses facettes et lui redonner de la brillance !

Inversement, si c’est la monture qui vous séduit mais que la pierre ne vous convient pas, nous vous ferons choisir des pierres qui peuvent s’adapter dessus, toujours en fonction de vos désirs.

 


 

 

Comment l’Atelier MÄHLER peut-il vous accompagner avec cette bague ? 

Pour vous aider à y voir plus clair, un créateur comme l’Atelier Mähler pourra vous guider dans cette démarche de transformation ou de “rénovation”. Dans 20% des cas, nos projets de joaillerie sur-mesure commencent à partir de pierres existantes.

Nos rencontres vont vous aider à définir votre projet selon vos souhaits et ce qui est possible selon vos envies. Nous répondrons également à toutes vos questions ! 

Cet échange, très détendu, nous donnera de précieuses informations sur votre caractère, votre tempérament, vos passions, vos goûts…autant d’éléments qui vont par la suite nous servir à créer et dessiner des propositions que nous vous soumettrons.  Elles seront uniques, personnalisées et évolutives selon votre goût.

Et si, plutôt que de partir vers un projet totalement nouveau, vous préfériez utiliser la structure existante de cette bague ancienne, ça n’est pas un problème ! Nous vous dirons ce qu’il est possible de faire en fonction de l’état de votre monture et de ce que vous voulez en faire (agrandissement, élargissement, ajout de matière, de pierres).

 

 

 

Dans tous les cas, dites-vous que si vous vous posez ces questions, c’est bon signe ! Vous êtes sensible aux charmes et aux couleurs des gemmes…et probablement un brin féminine et coquette !

Il ne vous reste plus maintenant qu’à rencontrer le bon joaillier qui, avec vous, saura redonner vie à vos pierres familiales tout en les sublimant dans une monture contemporaine et à votre image.. Alors, à très vite !

 

    Une information,
    un rendez-vous…
    Nous restons à votre écoute





    Uniquement
    sur rendez-vous

    Paris
    1 rue de Châteaudun
    75009 Paris

    BORDEAUX
    49 rue Camille Godard
    33000 Bordeaux