4 points gagnés et une fleur pour l’éternité28 juillet 2020

Vous est-il déjà arrivé de vous faire flasher, en ville, à 2 ou 3 kms/h de plus que la limite autorisée? Si bien qu’un beau jour, à force de cumuler les retraits de points, vous avez la chance de recevoir un courrier de la Préfecture de Police vous encourageant à passer un  « stage de récupération de points » ? Oui ? Et bien moi aussi !

C’est à l’occasion de cette expérience sociologique et humaine étonnante que j’ai rencontré Cédric.

Il s’est retrouvé embarqué dans le même stage que moi. Ainsi, nous nous retrouvons, comme une quinzaine d’autres coupables, autour de tables disposées en un « U » allongé. En face de moi, Cédric, la cinquantaine. Lunettes en écailles, visage rond, gentillesse débordante, sourire généreux et humour désopilant. Que du bonheur. Les 3 jours passeront vite !

On déjeune ensemble. Le 2ème jour. Nous avions remarqué certaines similitudes entre nous et comme le rappelle le dicton : « Qui se ressemble s’assemble ».

Il me raconte les circonstances de sa présence ici . Puis sa famille, son métier. La finance. Sa femme aussi et cet écrin de verdure de l’ouest parisien dans lequel sont nés 3 beaux enfants.

A mon tour. Et nous faisons ainsi connaissance. Il est très intéressé par la profession que j’exerce et me pose beaucoup de questions. Il semble avoir une idée derrière la tête.

Le lendemain, à l’heure du déjeuner, nous reprenons notre discussion de la veille. C’est à cet instant qu’il m’annonce les 50 ans prochains de son épouse, Marie, à qui il aimerait offrir un beau bijou. C’était en décembre 2019.

A la fin de notre stage, nous nous séparons avec la promesse qu’il me rappellera le moment venu.

En mai, après 5 mois de silence et un Covid, coup de fil de mon ami Cédric ! Joie ! Nous prenons rendez-vous avec Marie cette fois-ci. Elle est au courant du projet et se prête au jeu avec grand plaisir.

Je découvre cette femme élégante et raffinée au caractère affirmé. Elle sait ce qu’elle veut, aime le rose, le végétal, la finesse et ajoute, avec un sourire : « Je veux une grosse bague qui déborde sur les autres doigts ! ».

Aussitôt dit, presqu’aussitôt fait ! Quelques croquis, dessins, modélisations, et maquettes plus tard, la fleur apparaît dans toute sa splendeur. Le dégradé de saphirs roses s’éclaircissant vers l’extérieur révèle des jeux de couleurs étourdissants tandis que le rubis de centre raconte l’amour de ce couple délicieux.

Merci chers amis !

Une information,
un rendez-vous…
Nous restons à votre écoute





Uniquement
sur rendez-vous

Paris
1 rue de Châteaudun
75009 Paris

BORDEAUX
49 rue Camille Godard
33000 Bordeaux