Carnet de voyage: une journée au Sri-Lanka2 avril 2020

La morosité s’est installée sur la France…Le contexte actuel vous déprime?  Envie de voyages, de nature, de dépaysement et de contrées lointaines? Alors laissez nous vous emmener au Sri Lanka, à la recherche des bruts de saphirs, un matin shopping comme les autres…

08h du matin quelque part aux alentours de Ratnapura. Nous sommes au centre-sud-ouest de l’île et à l’heure qu’il est, l’animation dans ce quartier spécialisé bat son plein ! Ici s’achètent et se vendent des pierres brutes. Par centaines.

Le scooter est notre dernier rempart avant la charge incessante des mineurs businessmen. Nous voilà garés…et déjà submergés !

Il faut alors savoir faire preuve de fermeté tout en se montrant coutumiers de ce genre de ballet. Peu parler. Ne regarder que les pierres, pas les visages. Et surtout commencer par rendre un brut intéressant tout en feignant son désintérêt le plus total. Et oui ! Acheteur de pierres est un vrai métier!

 

Une fois en main, le minéral souvent informe ne révèle que peu d’éléments : opacité, inclusions et doutes surgissent. Il vous faut alors vous munir d’un outil essentiel : une torche. Elle vous permettra de lire le cristal à travers son enveloppe extérieure et de découvrir ainsi son potentiel réel.

C’est l’éclairage de biais qui est alors de mise. Il favorise le passage de la lumière et, avec de l’expérience, du savoir-faire et une petite dose de chance, vous pourrez imaginer la pierre taillée et sa couleur. Vous avez intérieurement sélectionné votre brut ? Faites le comprendre à votre vendeur !

La 2ème partie de l’aventure débute. C’est la plus longue. Par un jeu habile de mimiques démonstratives, vous devrez vous montrer tantôt scandalisé, tantôt optimiste, parfois souriant mais surtout indigné, découragé ou finalement désintéressé… Bref, un vrai jeu d’acteur !

Et si finalement vous obtenez gain de cause, dites-vous que votre interlocuteur fait encore une affaire. Mais c’est bien ainsi car, au final, cela lui permettra de s’offrir le soir une « Lion Stout », la bière du pays à la robe impénétrable, pour un lendemain identique au précédent.

Je vous emmène ?

Une information,
un rendez-vous…
Nous restons à votre écoute





Uniquement
sur rendez-vous

Paris
1 rue de Châteaudun
75009 Paris

BORDEAUX
49 rue Camille Godard
33000 Bordeaux