logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

Le grenat dans tous ses états!

Profitons du mois de janvier pour apporter quelques explications quant à cette gemme mystérieuse: le grenat.

Pierre de naissance du même mois, le grenat de qualité gemme offre un spectre de couleur étourdissant, allant du rouge “croûte de sang séchée” au jaune, en passant par le vert ou même le orange. Il existe même le grenat à changement de couleur, vert nuancé de bleu à la lumière du jour, et rouge violacé à la lumière incandescente.

Alors pourquoi tant de couleurs?

Et bien il faut tout d’abord savoir que le terme grenat fait référence à un groupe de minéraux dont la composition chimique et la structure cristalline sont très proches: X3Y2(SiO4)3.

De cette formule, deux grandes séries apparaissent.

Dans la 1ère, X représente du magnésium (Mg), du fer (Fe) ou du manganèse (Mn). Quant au Y, c’est toujours de l’aluminium (Al).

Ainsi, selon la quantité de magnésium, de fer ou de manganèse présente dans la gemme, en plus de l’aluminium, nous aurons une pierre allant du rouge/rouge violacé (le grenat pyrope) au orange (grenat spessartite) en passant par le rouge/rouge pâle (grenat almandin).

Dans la 2ème, X est toujours du calcium (Ca). Quant au Y, il peut représenter du chrome (Cr), de l’aluminium (Al) ou du fer (Fe).

Selon le même principe que précédemment, nous obtiendrons les grenats grossulaires (dont le célèbre tsavorite et sa fascinante couleur vert), andradites (dont le démantoïde, également vert), et ouvarovites (petits cristaux vert foncé).

Et voilà! Bonne année!