logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

Piaget : nouvelle collection Sunlight Escape

L’histoire de Piaget

Piaget…Cela vous dit quelque-chose ?
Spontanément, je pense d’abord à l’horlogerie de luxe. Ou plutôt au fabriquant de mouvements…avant celui de créateur de montres bracelet ou de poches, mais toujours d’exception.
Et puis vient alors la joaillerie…plus récente dans l’univers du créateur. La joaillerie deviendra haute-joaillerie avant d’aboutir à des collections audacieuses, fascinantes et incroyablement riches. Focus sur la dernière d’entre elles : Sunlight Escape.

Depuis la Côte-aux-Fées, petit village jurassien suisse situé à 1000m d’altitude jusqu’au 16 de la Place Vendôme à Paris : 145 ans d’histoire passionnée.
Depuis 1874 jusqu’à aujourd’hui, 145 ans d’aventures d’une famille à qui le fondateur, Georges-Edouard Piaget, associera la devise : «Faire toujours mieux que nécessaire ».
Depuis le premier « Salon Piaget » inauguré en 1959 à Genève ou les premières créations de haute-joaillerie de la Maison côtoient ses montres d’exception jusqu’à 2018, apparition de la collection Sunlight Escape, 60 ans de recherche permanente de beauté, de raffinement et de couleurs.

Et en ce mois de juin 2018, Piaget dévoile en effet pas moins de 90 pièces de haute joaillerie dont les nuances nous rappellent la lumière des régions polaires.
A cette occasion, Nelly Saunier, artiste plumassière et lauréate du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main, collabore avec la célèbre maison. Cette association mise sur des formes résolument contemporaines tout en célébrant la pureté des paysages de glace.
Au rendez-vous, des pierres exceptionnelles, comme cette tanzanite taille émeraude de 24,26 carats, centre d’une manchette en or blanc pavée de 613 diamants.


Il y a également ce collier au design très graphique comme modelé par les glaces rappelant la pâleur d’un matin arctique. Pour transmettre cette émotion, les lapis lazuli côtoient 67,34cts de tourmalines Paraïba taillées façon baroque (tout de même !) et les diamants. L’ensemble du bijou est couronné d’un saphir birman de 18 carats, taillé en poire.

Et puis, on ne pourrait parler de cette collection aussi glaciale qu’exceptionnelle sans évoquer la présence des plumes sur les manchettes et boucles d’oreilles de Nelly Saunier. En effet, l’artiste, comme expliqué précédemment, met en scène et emploie cette matière avec une dextérité sans précédent. Leur assemblage avec des feuilles d’or rose révèle un jeu de couleur rappelant comme une évidence le miroitement du soleil sur la neige givrée. C’est totalement éblouissant et troublant de réalisme!

Nous avons été complètement fascinés par cette collection hors norme, tant par sa beauté que par la qualité des pierres utilisées. Par ailleurs, ses lignes, ses angles, ses mouvements et ses formes représentent divinement bien l’univers glacial du Grand Nord, « là où le soleil ne se couche jamais en été, là où la lumière évolue en permanence ».
Bon. Ceci étant dit, ces bijoux d’exception étant destinés à n’être que très peu portés, pour tous les autres, n’hésitez pas à venir nous voir ! Nous vous ferons aussi rêver !