Pas trop… Mais quand même !9 juin 2021

Bijou sur-mesure de l'Atelier MAHLER : artisan joaillier parisien -4

06h30 – Gare Montparnasse – Direction : Le sud-ouest !

Les visages qui m’entourent semblent préoccupés, tristes…L’heure matinale y est pour quelque chose bien sûr. La pâleur de la lumière blafarde des loupiottes intégrées aux sièges aussi… Bien calé dans mon fauteuil de mon TGV inOuï, j’observe le balai qui se joue sous mes yeux : Danse des ordinateurs qui s’éveillent, dextérité des doigts sur l’écran des téléphones, organisation de chacun sur son bureau éphémère…L’ambiance est studieuse…

Au bout du voyage : Bordeaux !

J’y retrouve un couple marié depuis plusieurs années et heureux parents. L’objet de notre rencontre : la transformation d’une bague de fiançailles. Je n’en sais pas plus pour le moment…

08h30 – Gare Saint Jean – Grand beau !

J’enfourche mon traditionnel V2 et me voilà parti à travers les ruelles historiques et pittoresques de ce Bordeaux que j’aime tant ! À cette époque de l’année, le soleil est déjà haut mais la fraîcheur au rendez-vous…Plus que jamais, à cette heure-ci, la douceur de vivre est présente : les passants passent en prenant leur temps, les travailleurs sirotent un café tandis que les joggeurs, sur les quais, savourent l’apaisante présence de la Garonne.

Transformer bague ancienne joaillier Paris

09h00 – Grégoire et Margaux (sans jeu de mots)

Élégance et distinction. Grégoire veut offrir à son épouse une transformation de sa bague de fiançailles pour ses 40 ans. Il y a aussi les 18 ans de mariage… Voilà un beau cadeau en perspective ! Margaux sait ce qu’elle veut. Enfin, curieusement, oui et non. Ou plutôt, elle sait ce qu’elle ne veut pas. 

Elle trouve sa bague de fiançailles trop fine.  Elle souhaite donc un bijou plus présent, mais pas trop tout de même ajoute t’elle avec humour ! « Pas trop fin, mais pas trop gros ! »

Mes questions successives l’amènent à me préciser qu’elle attend des propositions plutôt originales, mais pas trop ! Décidément… Vient ensuite son appréciation de l’or et de sa présence dans le bijou. Beaucoup ? Pas trop ? J’aime dire que moins l’or est visible et plus la bague fera « joaillerie ». La réponse de Margaux ne se fait pas attendre : « J’aime l’or poli, mais à condition qu’il ne soit pas trop visible ! » 

Bijou sur-mesure de l'Atelier MAHLER : artisan joaillier parisien -4

Grégoire intervient régulièrement et s’intéresse au projet. Il me précise que les pierres existantes doivent être réutilisées. C’est une contrainte mais un défi aussi. Parfait. 

L’heure avance et bientôt le rendez-vous suivant arrive. Il est temps de nous séparer. 

Je salue Margaux et son mari qui me confient l’objet de la transformation. 

Ce n’est que dans quelques semaines qu’ils en découvriront le résultat !  

En attendant, je reprends mon V2 en direction de St Jean. Déjà ! La journée a filé ! 

17h12 : Gare Saint Jean – Direction : la grisaille de la capitale

Les visages qui m’entourent semblent préoccupés, tristes… L’heure tardive y est pour quelque chose bien sûr. La pâleur de la lumière blafarde des loupiottes intégrées aux sièges aussi… Bien calé dans mon fauteuil de mon TGV inouï, j’observe le balai qui se rejoue sous mes yeux : Danse des ordinateurs qui s’éveillent, dextérité des doigts sur l’écran des téléphones, organisation de chacun sur son bureau éphémère…L’ambiance est studieuse…

Au bout du voyage : Un nouveau projet 

Bijou sur-mesure de l'Atelier MAHLER : artisan joaillier parisien -4

    Une information,
    un rendez-vous…
    Nous restons à votre écoute





    Uniquement
    sur rendez-vous

    Paris
    1 rue de Châteaudun
    75009 Paris

    BORDEAUX
    49 rue Camille Godard
    33000 Bordeaux