logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

La couleur de l’or, une histoire de goût…

Le printemps s’installe timidement sur la France et nous promet un bel été ! Tant mieux ! C’est le moment qu’attendent les amoureux pour se déclarer officiellement leur flamme : fiançailles et mariages fleurissent : c’est maintenant que l’on se préoccupe de la bague, ce symbole délicat de votre engagement éternel l’un envers l’autre. Choix de la forme de la monture, de la couleur de la pierre de centre et…quid de celle de l’or : Blanc ? Jaune ? Rose ? Rouge ? Focus sur les possibilités qui vous sont offertes !

L’or jaune est composé de 75% d’or pur. Les 25% restants sont des associations d’autres métaux, formant ainsi un alliage. Pourquoi procède t’on ainsi ? Pour garantir une solidité et une dureté de l’or, trop souple s’il était utilisé à 100%.

L’or jaune est celui le plus utilisé en joaillerie. De couleur chaude, il habille avec beaucoup d’élégance et de chic le doigt qui le porte.

Par ailleurs, il se patine admirablement bien avec le temps et se révèle en se bonifiant avec les années.

Enfin, il s’associe avec la plupart des couleurs de pierres. Lorsqu’il sert de base à un pavage de diamants, il offre l’avantage de bien voir le contour des pierres et le magnifique travail des grains perlés qui les assemble.

bague fiancailles or jaune

L’or blanc est un mélange de 75% d’or jaune et de métaux blancs, comme l’argent ou le palladium. Ainsi, en sortie de fonte, le résultat obtenu est un or gris et terne. Pour lui donner sa belle couleur blanche, on le trempe dans un bain de rhodium et le voilà d’une blancheur éclatante.

Le blanc est plus froid que le jaune. Sa couleur le rend plus moderne. Il est lumineux et somme toute assez neutre. Du coup, il se marie avec beaucoup de pierres en apportant une base de contraste intéressante. Le plus beau à mon sens est l’association or blanc / saphir « peacock blue », ce bleu intense, profond et très lumineux.

Le seul « défaut » de l’or blanc, c’est qu’il vous faudra penser à rapporter votre bijou tous les 4 ou 5 ans chez votre joaillier pour lui redonner sa belle couleur des premiers jours. En effet, le rhodium s’estompe avec le temps.

L’or rose est aussi élégant. Il est constitué d’une base d’or jaune à 75% associée à un mélange de cuivre et d’argent. Ainsi, plus on augmente le cuivre en diminuant l’argent, et plus votre métal devient « rouge ». Inversement, il prendra une jolie teinte rosée.

On dit de l’or rose qu’il est celui des indécises ! Je pense qu’au contraire, il est symbole de tempérament et de caractère.

Il reste néanmoins un bon compromis entre le jaune et le blanc. J’aurais tendance à ne pas l’associer à un saphir rose par-exemple, en particulier si l’or est rouge. Le « ton sur ton » peut –être dangereux et donner un côté « bonbon ». A voir.

bague fiancailles or rose

Enfin, il y a le platine. Pur à 95%, c’est un métal naturellement blanc, mais bien plus dense que l’or, donc, plus lourd et donc, plus cher!

L’avantage est qu’il est aussi plus solide. C’est d’ailleurs pour cette raison que les bagues anciennes sont souvent de 2 couleurs : jaune pour la monture et le corps de bague et blanc (le platine) pour les chatons  et les griffes qui retiendront les pierres.

Et le rendu quant à lui, en comparaison à l’or blanc, est très similaire. Après, c’est une histoire de goût!

Voilà mesdames quelques informations qui vous aideront à y voir plus clair. Et n’oubliez pas que pour être sur de ne pas vous tromper, écoutez simplement votre cœur. Il vous connaît mieux que quiconque et vous soufflera la couleur qui vous ira le mieux !

 

Pour le reste, l’Atelier MÄHLER reste naturellement à votre disposition !

EnregistrerEnregistrer