logo Atelier Mähler

Menu

logo Atelier Mähler

Newsletter

Nouveautés et avant premières

Coordonnées envoyées

Comment souhaitez-vous être contacté ?

La formation du diamant ou la naissance d’un morceau d’éternité

Le diamant…ce petit morceau d’éternité, matière minérale la plus dure au monde, peut parfois atteindre des sommets. Les raisons de son succès : ses caractéristiques techniques exceptionnelles, sa dureté, son éclat adamantin et…son pouvoir d’attraction souvent imité, mais jamais égalé. Mais d’ou vient-il ? Comment se fabrique t’il ? Focus sur le phénix des pierres de joaillerie.

Le diamant est une gemme d’origine minérale. A ce titre, il provient du sous-sol de notre terre et plus précisément de ses entrailles. Mais ça, c’est comme la plupart des autres pierres.
Pour faire simple, disons qu’aux profondeurs dont on parle (entre 150 et 300kms) les températures sont extrêmes : il y fait entre 1300 et 2000°. Et cela tombe bien ! Parce qu’à ces niveaux de température, la pression exercée sur la matière est colossale. On parle de 75 tonnes par cm² ! Bingo ! Nous avons le trio gagnant : des hautes températures, des hautes pressions et de la matière composée d’atomes !

La matière devenue fusion est donc liquide. Il suffit alors d’un mouvement de plaques (éruption volcanique, tremblement de terre) pour libérer cette matière. Sous la puissance du choc, une grande partie va alors remonter à la surface (la lave) tandis qu’une autre va s’éloigner du point chaud en se faufilant dans les fissures horizontales de l’écorce terrestre. Sa course s’arrêtera alors, sous la surface de la terre, dans un endroit ou elle va s’accumuler. Cette cavité s’appelle la chambre magmatique.

Va alors commencer un processus très très lent de refroidissement de la matière. Les atomes qui la composent vont donc avoir tout le temps de se rassembler pour former des associations gagnantes. Plus le refroidissement est lent, plus la cristallisation sera bonne. Et une bonne cristallisation aboutira à une gemme de qualité, pure et à la couleur homogène.

Mais alors, au fait…et le diamant dans tout ça ?
Et bien lui résulte d’une association de carbone et…de carbone ! Composé de carbone pur, il doit être protégé des températures extrêmes. Du coup, lors de son ascension vers la surface de la terre, et la nature étant bien faite, les cristaux de diamant brut vont s’entourer d’une roche également magmatique, la kimberlite. Une fois l’éruption passée, il suffira de repérer les « cheminées kimberlitiques ». C’est au cœur de ces pipes que se cache le cristal tant convoité !

Brut dans Kimberlite

Alors, mesdames, rendez-vous compte de la chance que vous avez car oui, assurément, vous portez sur votre doigt un petit bout d’éternité

Bague en diamants